Techniques complementaires



ELECTROCARDIOGRAMME


ELECTROCARDIOGRAMME (Ou ECG/ EKG electrokardiogramme en allemand) Est la représentation graphique de l´activité électrique du coeur qu´on obtient avec un électrocardiographe, en forme de bande continue. C’est le principal instrument d´électrophysiologie cardiaque. Il a une fonction importante dans le diagnostic des maladies cardiovasculaires, les altérations métaboliques et la prédisposition à la mort subite, cardiaque. Il est même utile pour connaître la durée du cycle cardiaque.

L’électrocardiogramme a l´avantage d´être un procédé médical aux résultats disponibles immédiatement, il n´est pas invasif et il est économique.




SPIROMETRIE


Consiste en une série de mesures respiratoires simples sous circonstances controlées, qui mesurent l´envergure absolue des capacités pulmonaires, des volumes pulmonaires et la rapidité avec lesquels ils sont mobilisés (flux aériens). Les résultats se représentent en forme numérique sur des calculs simples et sur impression graphique.


COOXIMETRIE


Avec la cooximétrie on peut détecter la perte de la capacité d´oxygénation de l´hémoglobine.Il consiste à déterminer le niveau de monoxyde de carbone ou CO de l´air expiré. On utilise un cooximètre qui est un moniteur de haute pression pour mesurer la concentration de CO en ppm (parties par millon).

Le monoxyde de carbone a une affinité pour l´hémoglobine 240 fois supérieure à celle de l’oxygène qu´il déplace facilement formant la carboxyhémoglobine. La conséquence est una hypoxémie avec manque d´oxygène au niveau cellulaire. La relation entre le CO dans l’air expiré et les niveaux de carboxyhémoglobine dans la sang illustrent la perte de la capacité d´oxygénation du patient.

La cooximétrie est un outil utilisé pour vérifier si le compromis de la supression du tabac est suivi.


EXAMEN DU FOND DE L´OEIL


Il consiste à observer la rétine, spécialement les vaisseaux sanguins, l´entrée du nerf optique et les modifications de la rétine même (pigmentations, hémorragies, exsudations etc) On utilise un ophtalmoscope qui est un instrument pourvu d´une lumière et d’un jeu de lentilles de dioptries différentes qui servent à faire la mise au point sur la rétine.

L´examen s´effectue dans une atmosphère obscure. Souvent avec dilatation de la pupille. Il est très utile pour le diagnostic des maladies vasculaires ( hypertension artérielle) métaboliques ( diabètes) inmunologiques, neurologiques, etc.


PROCTOSIGMOIDOSCOPIE


Avec cette technique, on visualise le canal de l´anus, la possible existence de fissures, hémorroïdes et l’intérieur de la dernière partie du gros intestin (recto et sigma) pour l’observation d´altérations de la muqueuse ( ulcères, tumeurs, etc).

Pour une anuscopie on utilise un tube court, rigide, muni d´un système d’illumination, pour observer le conduit anal.

Pour la rectosigmoïdoscopie on utilise un instrument légèrement plus long. Généralement on demande l´utilisation de lavements et/ou laxatifs pour vider l´intestin, avant la pratique.

DUPPLEX-DOPPLER DES VAISSEAUX


Permet de prévoir de possibles obstructions de la circulation périphérique d´une façon simple facile et rapide.